Month: August 2011

Alex Taylor ne présentera plus la matinale de France Musique

Après une saison à l’antenne de France Musique, Alex Taylor a décidé d’arrêter la présentation de la matinale de la station, rapporte Le Parisien. Une décision qui prendra effet fin juin.

En cause, le rythme imposé. “L’année a été agréable et l’expérience sympathique, mais je n’en peux plus de me lever à 4h30 du matin”, explique-t-il au quotidien. “Je l’ai fait pendant dix ans, cinq ans à “Continentales” sur France 3, puis cinq ans de revue de presse européenne sur France Inter. Mais j’avais 30 ans. Là, j’en ai 53 et je suis crevé, sans vie sociale“.

Alex Taylor pourra donc se consacrer pleinement à son émission “I talk” diffusée sur Euronews. Il envisage également de s’atteler à l’écriture d’un roman.

Le journaliste-animateur britannique Alex Taylor, qui a été le “Monsieur Europe”

Le journaliste-animateur britannique Alex Taylor, qui a été le “Monsieur Europe” sur plusieurs médias français dans les années 90, a été enrôlé par France Musique pour animer la tranche matinale à partir du 30 août, a annoncé la radio publique mardi à l’AFP.
“France Musique entend donner une nouvelle orientation à sa matinale en la plaçant résolument au coeur de l’actualité culturelle et musicale française et internationale”, écrit la chaîne musicale classique de Radio France dans un communiqué.
Pour ce “7-9”, Alex Taylor sera accompagné d’Emilie Munera pour la partie musicale de l’émission. De nouveaux rendez-vous et chroniques viendront rythmer ces deux heures de direct, “ouvertes à toutes les musiques”, selon la chaîne. A 8h08, l’émission fera appel à un grand invité (musicien, écrivain, cinéaste, homme politique…) pour trois quarts d’heure d’échanges.
Producteur dans les années 90 de l’émission “Continentales” sur France 3 puis de “Confetti” sur Arte, Alex Taylor a présenté la revue de presse européenne tous les matins sur France Inter, entre 1995 et 2000. “J’ai tenté de parler de l’Europe comme personne ne l’avait fait jusqu’alors, de la rendre sexy”, a expliqué Alex Taylor à l’AFP.
“Là c’est un nouveau défi pour moi : je vais donner un aperçu de l’actualité internationale autrement, en plus de la musique”, a-t-il poursuivi. “Cela m’enchante de proposer un nouveau ton pour le matin, pour les stressés de l’info”, a ajouté Alex Taylor, qui se présente comme “journaliste européen” et dit “s’intéresser à la musique sans être un spécialiste”.

Cela fait vingt ans que l’animateur Alex Taylor cotoie les Rencontres Internationales de Télévision de Reims.

Cela fait vingt ans que l’animateur Alex Taylor cotoie les Rencontres Internationales de Télévision de Reims.

Depuis 10 ans, il anime très régulièrement la cérémonie de clôture avec la bonne humeur, le dynamisme, et le “polyglotisme” qui le caractérise. Vous pouvez d’ailleurs regarder l’intégralité des cérémonies 2008 et 2007 sur le site et ainsi le voir à l’oeuvre.

Pour Le Village, Alex Taylor prend un instant au moment du dîner de clôture pour évoquer ce pourquoi il affectionne les RITV — ce pourquoi il prend tant de plaisir à y revenir année après année.

 


Bref entretien avec Alex Taylor by levillage-asuivre

Euronews spreads his network and offers itself Alex Taylor

 

The chain of international information Euronews will spread his network while opening in 2011 eleven offices through the world, with always a marked accent on Europe, announced the leaders of the chain Tuesday.  “It is the European values that we reflect, but we are not the voice of Brussels, but rather a chain made in Europe”, underlined the president of the board of directors, Philippe Cayla, at the time of a press conference.  Facing the competition of the “70 indexed chains of information in Europe”, “we are the only multilingual chain, with a multicultural compilation and a world-wide distribution, that carries an European look on the world-wide current event”, it added.  After Brussels (20 people), Cairo and Doha, Euronews will be present equally in a manner permanent to London, Paris and Kiev (local compilation) but also Istanbul, Dubaï, Washington and Peking.  Will follow notably in 2012, Such Aviv and Astana, to the Kazakhstan.  The chain, that receives subsidies of the European Commission, will equally add one 11E broadcasting language to his arch, the Ukrainian, August 24.  “The European Commission has besides recognized to the chain Euronews a mission of public service thanks to Viviane Reding (European commissioner to Justice, editor’s note)”, from which “a facilitated financing”, specified to the AFP Philippe Cayla.  Criticized for his impersonal side, all in pictures, Euronews decided also of “to humanize itself”, while putting more forward the journalists, with duplexes, and exclusive interviews, indicated Lucian Sârb, at the head of the compilation since 2009.  Two new faces arrive to the antenna, Alex Taylor and Chris Burns.  With 23 represented nationalities, Euronews is an European chain that counts 700 assistants of which 370 journalists.  Broadcast on five continents and majority looked at by the social category of the CSP +, Euronews assures to be able to be received by 45% of the world-wide population.  Euronews, that has his social seat close to Lyon, to Ecully, hears besides to be on all the screens, numerical tablets and smartphones, as well as on the connected television to internet.  Euronews is held by 21 shareholders, principally European public chains, of which the French public television (25% France Television), Italian, Russian, Turkish and Swiss.  She realized a sales of 60 million Euros in 2009, with 25% of its recipes originating European Union, for a profit of 1.2 million Euros.

 

Euronews étend son réseau et s’offre Alex Taylor

AFP – La chaîne d’information internationale Euronews va étendre son réseau en ouvrant en 2011 onze bureaux à travers le monde, avec toujours un accent marqué sur l’Europe, ont annoncé les dirigeants de la chaîne mardi.

“Ce sont les valeurs européennes que nous reflétons, mais nous ne sommes pas la +voice of Bruxelles+, mais plutôt une chaîne +made in Europe+”, a souligné le président du directoire, Philippe Cayla, lors d’une conférence de presse.

Face à la concurrence des “70 chaînes d’information répertoriées en Europe”, “nous sommes la seule chaîne multilingue, avec une rédaction multiculturelle et une distribution mondiale, qui porte un regard européen sur l’actualité mondiale”, a-t-il ajouté.

Après Bruxelles (20 personnes), Le Caire et Doha, Euronews sera présente également de façon permanente à Londres, Paris et Kiev (rédaction locale) mais aussi Istanbul, Dubaï, Washington et Pékin. Suivront notamment en 2012, Tel Aviv et Astana, au Kazakhstan.

La chaîne, qui reçoit des subsides de la Commission européenne, va également ajouter une 11e langue de diffusion à son arc, l’ukrainien, le 24 août.

“La Commission européenne a d’ailleurs reconnu à la chaîne Euronews une mission de service public grâce à Viviane Reding (commissaire européenne à la Justice, ndlr)”, d’où “un financement facilité”, a précisé à l’AFP Philippe Cayla.

Critiquée pour son côté impersonnel, tout en images, Euronews a décidé aussi de “s’humaniser”, en mettant davantage en avant les journalistes, avec des duplex, et des interviews exclusives, a indiqué Lucian Sârb, à la tête de la rédaction depuis 2009.

Deux nouveaux visages arrivent à l’antenne, Alex Taylor et Chris Burns.

Avec 23 nationalités représentées, Euronews est une chaîne européenne qui compte 700 collaborateurs dont 370 journalistes.

Diffusée sur cinq continents et majoritairement regardée par la catégorie sociale des CSP+, Euronews assure pouvoir être reçue par 45% de la population mondiale.

Euronews, qui a son siège social près de Lyon, à Ecully, entend par ailleurs être sur tous les écrans, tablettes numériques et smartphones, ainsi que sur la télévision connectée à internet.

Euronews est détenue par 21 actionnaires, principalement des chaînes publiques européennes, dont les télévisions publiques française (25% France Télévisions), italienne, russe, turque et suisse.

Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros en 2009, avec 25% de ses recettes provenant de l’Union européenne, pour un bénéfice de 1,2 million d’euros.

 

Alex Taylor sur France Musique !

Alex Taylor sur France Musique

Alex Taylor | France Musique

Si les changements sur France Inter provoquent quelques remous, ceux – tout aussi importants – qui concernent France Musique passent plus inaperçus. On ne pouvait pourtant rater cette nouvelle : Alex Taylor, l’Européen décontracté, animera à partir du 30 août 2010 le 7-9h de la chaîne musicale de Radio France. « Jamais je n’aurais pensé qu’on allait me demander une chose pareille, explique l’intéressé. J’avoue qu’aimant les challenges, je suis ravi. »

Alex Taylor est un connaisseur de la Maison ronde : à France Inter, il anima chaque matin pendant cinq ans, de 1995 à 2000, une revue de presse européenne. Il créa ensuite sur RFI Appels sur l’actualité (une émission toujours phare désormais présentée par Juan Gomez) et il compte s’inspirer de ces deux expériences pour ces nouvelles matinées. Il distillera des informations décalées trouvées dans des journaux européens ou lointains (népalais ou péruviens, par exemple), permettra aux auditeurs de réagir en direct après un concert… « Je n’ai pas envie de bourrer les gens d’infos. Il y aura beaucoup de musique dans mon 7-9h, des chroniques et une longue interview d’une personnalité du monde de l’entreprise, du cinéma ou de la littérature. Je ne suis pas un spécialiste du classique, d’ailleurs je vais être bien entouré, mais, croyez-moi, je vais éviter le côté “vous venez d’entendre la symphonie de machin-truc.” » En le choisissant, la direction de France Musique montre enfin qu’elle recherche un nouvel auditoire. Il était temps !